Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 10:18

NOS aides ... indirectes à une pollution ... inévitable ?

PAC : Politique Agricole Commune

 
<< La Bourgogne 2100 € et le Languedoc Roussillon 3000 €



 << En Bretagne - Une étude d’Agreste :
      Les aides découplées représentent 90 %
      du revenu en élevage laitier


 
 << Autre exemple, la PAC en Champagne Ardennes  



A compter du 15 octobre 2008, l'ensemble des informations relatives aux bénéficiaires d'aides du FEAGA et du FEADER sera publié à partir du 30 avril de chaque année.

 

Le financement de la PAC a traditionnellement été assuré par un seul fonds, le FEOGA ( Fonds européen d'orientation et de garantie agricole ).

 

Les dépenses agricoles sont maintenant financées par deux fonds, qui sont compris dans le budget général de l’UE: le Fonds européen agricole de garantie (FEAGA), qui finance les paiements directs aux agriculteurs et les mesures destinées à réguler les marchés agricoles, telles que les interventions et les restitutions à l’exportation, et le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), qui finance les programmes de développement rural des États membres. FEADER - Bourgogne  

Le FEAGA intervient, dans le cadre de la gestion partagée entre États membres et Commission Européenne, dans le soutien aux marchés agricoles :


- les restitutions fixées pour l'exportation des produits agricoles vers les pays tiers ;

- les interventions destinées à la régulation des marchés agricoles ;

- les paiements directs aux agriculteurs prévus dans le cadre de la politique agricole commune ;

- certaines actions d'information et de promotion en faveur des produits agricoles sur le marché intérieur de la Communauté et dans les pays tiers, dont la réalisation est effectuée par les États membres.



Avec le FEADER, l’Union Européenne contribue à la réalisation des 3 objectifs suivants :

  • Amélioration de la compétitivité de l'agriculture et de la sylviculture
  • Gestion de l'espace et amélioration de l'environnement
    et le troisiéme axe, l' Amélioration de la qualité de vie dans les zones rurales et encouragement de la diversification des activités économiques.


     << La PAC n'est pas un jackpot
          pour tous les agriculteurs
              10,39 milliards d'aides publiques

    Le premier bénéficiaire est le groupe agroalimentaire Doux avec 63 millions d'euros de restitutions à l'export - un flou certain persiste sur les véritables bénéficiaires.

    

 

 

Taux en %

d’endettement

 

Part des dettes dans le total du passif

Taux en %

subventions/RCAI

 

Part des subventions d’exploitation dans le RCAI : Résultat Courant Avant Impôt

Céréales-oléoprotéagineux

37

70

Cultures générales

41

57

Ensemble grandes cultures

39

64

Vin appellation

19

1

Bovins lait

38

78

Bovins lait-viande

36

92

Herbivores-agriculture

38

94

Champagne-Ardenne

26

30

France entière

36

69




Réagissez déjà sur cette informaton méconnue du grand public.

QUI peut nous expliquer ce tableau extrait du document Champagne Ardennes ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Dossoy - dans Pollution des ressources
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean Dossoy
  • Le blog de Jean Dossoy
  • : igepac en Bourgogne. Les actualités sur la gestion de l'eau et l'assainissement des communes de Bourgognne.
  • Contact

AVERTISSEMENT

Des publicités viennent s'incrustrer sur ce blog

sans mon autorisation

Jean Dossoy

Recherche Sur Overblog

Les 4 défis d'igepac

1/  La fourniture de l’eau doit être un service public et sa gestion financière doit être faite par la collectivité. 
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles.
 
3/  Pas de part fixe ( abonnement ).

4/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.

Forum : Archives

Liens