Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 19:31

 

Souvenez-vous dans les années 70 des radios libres, les radios pirates. 35 ans plus tard DijOnscOpe revendique ( igepac également ) cette même liberté d'expression face au monopole de la presse régionale qui censure le moindre commentaire critique pour les quelques articles disponibles en accès libres.

 

Cette même presse locale, le 23 octobre 2009, signalait qu’une jeune fille venait d’être lauréate du jury régional « Envie d'agir - Défi jeunes », Sabine Torres.

 

Sabine allait profiter de ce prix pour réaliser son rêve, créer un vrai site d'information, DijOnscOpe.

  dijonscope-2-oct-2010.PNG

 

DijOnscOpe se présente : « NON à la "Sensure" ! Informer, enquêter, critiquer... Voilà ce que les journalistes revendiquent sur papier ; voilà ce à quoi nous prétendons aujourd’hui sur le net. Certes, notre échelle peut vous paraitre bien modeste : ici à Dijon, se doter d’une charte des journalistes en ligne, privilégier la qualité plutôt que la quantité, suivre nos choix éditoriaux et pas seulement le calendrier des temps forts institutionnels... Et pourtant, notre mission n’en est pas moins fondamentale : vous transmettre une information rigoureuse et indépendante, rédigée et filtrée par des journalistes et correspondants de presse dont l’honnêteté intellectuelle est sans compromis. »

 

Mission accomplie, un an plus tard DijOnscOpe a explosé et donc dérange. Cette même presse poursuit DijOnscOpe en justice. C’est vraiment maladif chez l’indigène bourguignon. Localement igepac est l’incarnation du diable. Nous éternuons et nous sommes menacés d’être traîné devant les tribunaux pour bruit de voisinage excessif, tentative d’empoisonnement par voie aérienne et non-respect envers un émissaire de la République. A croire que la pensée unique est ancrée dans un gène local, … il n’y a pas que les ressources en eau qui sont polluées en Bourgogne !!!

 

Laissons la parole à DijOnscOpe : « Depuis quelques jours, rien ne va plus dans la sphère médiatique bourguignonne. Pour commencer les lecteurs de DijOnscOpe savent déjà que le procès qui oppose ce journal en ligne au groupe Ebra s'est déroulé au tribunal de Nancy lundi 18 octobre 2010, le délibéré étant attendu le 06 décembre. Le même jour Rue89.com publiait un article détonant sur la gestion de Voo TV et le conseil régional de Bourgogne débattait sur une subvention à apporter ou non à la chaîne dijonnaise. Depuis, la mairie de Dijon a rédigé un droit de réponse et un groupe facebook - "Je suis pour la transparence de Voo TV", est né. Mais ce n'est pas tout : Dijon-Beaune Mag s'y met aussi et livre un article publié dans le dernier numéro du magazine, dans lequel il explique que sa société d'édition, Studio.Mag, mène une action en justice... contre le groupe Ebra ! Bref, l'ambiance est à la fête à Dijon... »

 

Médias à Dijon : on s'aime un peu, beaucoup... et surtout pas du tout !

( Mais nous, on aime DijOnscOpe à la folie. )

La suite ici :

http://www.dijonscope.com/008801-medias-a-dijon-on-s-aime-un-peu-beaucoup-et-surtout-pas-du-tout

 dijonscope-oct-2010.PNG

Bravo à Sabine et à toute l’équipe, continuez ainsi votre métier. En ce début de siècle, vous préfigurez  un bel espoir pour les futures générations en donnant une information pour adultes accessible à tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Dossoy - dans Notre société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean Dossoy
  • Le blog de Jean Dossoy
  • : igepac en Bourgogne. Les actualités sur la gestion de l'eau et l'assainissement des communes de Bourgognne.
  • Contact

AVERTISSEMENT

Des publicités viennent s'incrustrer sur ce blog

sans mon autorisation

Jean Dossoy

Recherche Sur Overblog

Les 4 défis d'igepac

1/  La fourniture de l’eau doit être un service public et sa gestion financière doit être faite par la collectivité. 
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles.
 
3/  Pas de part fixe ( abonnement ).

4/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.

Forum : Archives

Liens