Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 07:00

 

putainLe dernier message de Thierry Morfoisse avant de décéder : « J’en ai marre des algues vertes, putain d’algues ». Sa famille ne voulait plus garder le silence et demandait que la vérité se fasse, sur FR3 en février 2010.

 


 

« Le décès remonte au 22 juillet 2009. Il est survenu au lieu-dit Le Chien Noir, à Binic , sur la bordure ouest de la baie de Saint-Brieuc. Âgé de 48 ans, le chauffeur (un habitant de Lanvollon, employé d'une entreprise de Plérin) a été pris d'un malaise alors qu'il sortait de la plate-forme de compostage de Launay-Lantic où il avait déchargé un caisson d'algues vertes. Il s'agissait ainsi de son troisième chargement similaire dans l'après-midi. A l'époque, les secours avaient conclu à une simple crise cardiaque. Mais le 25 août, le président du centre de traitement des déchets de Launay-Lantic a alerté Jean-Louis Fargeas, préfet des Côtes-d'Armor, sur la singularité de ce décès. Il semblerait en particulier que l'ouvrier travaillait à proximité des algues sans masque ou protection particulière. » http://www.breizhoo.fr

 

 logo-telegrammeLe Télégramme du 06 mars 2010

 

La cause "quasi-certaine" du décès

 

Trois scientifiques ont analysé les résultats de l'autopsie réalisée à la suite du décès de Thierry Morfoisse, un chauffeur costarmoricain victime d'un infarctus après avoir déchargé des algues vertes en juillet. Selon eux, le gaz dégagé par les algues en putréfaction et inhalé par la victime sont à l'origine de sa mort de manière "quasi certaine".

 

 

"L’inhalation de sulfure d’hydrogène a, de manière quasi certaine, déclenché la survenue de l’infarctus ayant entrainé le décès de Mr Morfoisse, le 22 juillet 2009", écrivent Claude Lesné, Françoise Riou et André Picot dans un communiqué diffusé aujourd'hui (le document en PDF).

 

Les trois scientifiques se sont basés sur les rapports remis par le procureur de Saint-Brieuc à la famille de Thierry Morfoisse pour en arriver à cette conclusion.

 

Le classement sans suite du parquet

 

Ils ajoutent que "les circonstances du décès de Monsieur Morfoisse sont suffisamment explicites pour que les

représentants de l’Etat admettent à présent les faits et cessent de faire obstacle à la reconnaissance de ce décès en accident de travail".

 

Une nouvelle pierre dans le jardin du parquet qui avait classé sans suite cette affaire en novembre 2009, estimant que le lien entre le décès et les algues vertes n'était pas établi.

 

"Les algues vertes n'ont pas contribué à son décès", avait dit le procureur

 

Dans une interview donnée au Télégramme, le procureur de Saint-Brieuc Gérard Zaug avait déclaré au sujet de Thierry Morfoisse : "Je ne suis pas scientifique. Mais c'était un gros fumeur et l'examen montre aussi des artères bouchées par le cholestérol et autres matières de cette nature. Les algues vertes n'ont pas contribué à son décès. Il ne peut être établi de lien entre son décès et les algues vertes."

 

 

 

Interrogé sur les conclusions des trois scientifiques, le procureur de Saint-Brieuc n'a pas souhaité s'exprimer.

 

Les trois auteurs de ce commentaire d'analyses sont des spécialistes reconnus dans leur domaine respectif. Christian Lesné est ingénieur de recherche hors classe au CNRS. Françoise Riou est maître de conférence et chef du département de santé publique à l'université de Rennes 1.

 

Quant à André Picot, il est expert français auprès de l'Union européenne pour la fixation des normes des produits chimiques en milieu de travail.

 

RV11.png

<< Lire la suite

 

 

  et ce qu’en disent :


 

 

- Thierry Burlot ( conseiller régional PS, président du centre de traitement de déchets de Launay-Lantic d'où sortait Thierry Morfoisse lorsqu'il a fait son malaise )

 

- Carolanne Morfoisse ( 21 ans, fille de Thierry Morfoisse )

 

 

- Claude Morfoisse ( 72 ans, père de Thierry Morfoisse )

 

- François Morvan ( maire de Lanvollon, premier élu à avoir fait le rapprochement entre les algues et le décès de son administré )

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Dossoy - dans Infos Nationales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean Dossoy
  • Le blog de Jean Dossoy
  • : igepac en Bourgogne. Les actualités sur la gestion de l'eau et l'assainissement des communes de Bourgognne.
  • Contact

AVERTISSEMENT

Des publicités viennent s'incrustrer sur ce blog

sans mon autorisation

Jean Dossoy

Recherche Sur Overblog

Les 4 défis d'igepac

1/  La fourniture de l’eau doit être un service public et sa gestion financière doit être faite par la collectivité. 
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles.
 
3/  Pas de part fixe ( abonnement ).

4/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.

Forum : Archives

Liens