Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 00:07

LOUE.jpgLa mort de poissons dans la Loue incitent les services de l'Etat à une plus grande vigilance, sans pour autant tomber dans l’affolement. Il subsiste un taux anormalement élevé de cyanobactéries dans les substrats mais selon le préfet, les dernières analyses de l'eau sont rassurantes et la baignade reste autorisée.

Une semaine après la mobilisation initiée par le conseil général du Doubs pour mettre en oeuvre un plan de sauvetage de la Loue, le préfet a annoncé ce vendredi à Besançon la tenue d'une réunion élargie du MISE (mission inter-services de l'eau) le 25 juin. 

Le préfet a également donné le feu vert à un inventaire des poissons de la Loue qui se fera au cours de l'été. Le chiffre de 80% poissons morts avancé par certains écologistes ne s'appuierait sur aucune donnée sérieuse.

Désormais, tout le monde aura accès sur internet aux analyses de l'eau et du substrat effectuées par les services de l'Etat. La situation ne s'est pas aggravée.

En revanche la situation est moins reluisante pour les substrats de la Loue. Les dernières analyses confirment des concentrations importantes de cyanobactéries « quoique légèrement en-deçà des semaines précédentes ». La consommation des poissons est toujours interdite, de la source de la rivière jusqu'à Quingey, ainsi que l'abreuvement du bétail.

«La situation est anormale », a reconnu le préfet. Soucieux de faire baisser la pression, alors que la médiatisation de cette pollution commence à affecter le tourisme autour d'Ornans, il a voulu démontrer que l'Etat maitrise la situation. Mais aucun spécialiste n'a pu préciser si des poissons sont toujours en train de mourir.

Source http://www.macommune.info/actualite/pollution-de-la-loue-le-prefet-fait-baisser-la-pression-14737.html

 

Deux sites officiels pour être mieux informer

 

La Préfecture pour les informations générales

 http://www.franche-comte.pref.gouv.fr/articles/actualites-grands-dossiers/pollution-de-la-loue-h162a758.html

 

et la DDT Direction Départementale des Territoires pour les informations techniques

  http://www.doubs.equipement-agriculture.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=383

ce site présente :

la Mission Inter-Services de l'Eau ( MISE ) spéciale Loue

Depuis la mi-avril, nous constatons une mortalité piscicole importante sur certains cours d’eau du département, avec une ampleur toute particulière sur la Loue. Les poissons morts sont apparus porteurs d’atteintes multiples et, dans le cas de la Loue, les analyses conduites ont révélé en outre la présence de cyanobactéries.

Les mesures prises et les différents communiqués de presse sur cette situation sont consultables sur le site Internet des services de l’Etat dans le Doubs et en Franche-Comté .

Sont présentés ici les résultats des analyses réalisées concernant la recherche de cyanobactéries, les données météorologiques et hydrologiques de ce printemps, ainsi que les données concernant la qualité de l’eau de la Loue.

Sont disponibles :

- Les résultats des analyses concernant les cyanobactéries (données DDT-ONEMA-ARS)

- La situation météorologique (données Météo France) et hydrologique (données DREAL Franche-Comté) sur la Loue au printemps 2010

- Les données générales concernant la qualité de l’eau de la Loue (données Agence de l’eau Rhône- Méditerranée)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Dossoy - dans Pollution des ressources
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean Dossoy
  • Le blog de Jean Dossoy
  • : igepac en Bourgogne. Les actualités sur la gestion de l'eau et l'assainissement des communes de Bourgognne.
  • Contact

AVERTISSEMENT

Des publicités viennent s'incrustrer sur ce blog

sans mon autorisation

Jean Dossoy

Recherche Sur Overblog

Les 4 défis d'igepac

1/  La fourniture de l’eau doit être un service public et sa gestion financière doit être faite par la collectivité. 
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles.
 
3/  Pas de part fixe ( abonnement ).

4/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.

Forum : Archives

Liens