Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

La création d’un syndicat des Eaux de campagne, celui de Thoisy le Désert

 

 

Il est à noter, pour nos jeunes lectrices et lecteurs, que l’eau au robinet n’a été accessible qu’à partir des années 60, à la campagne. C’est en 1968 que Saffres, par exemple, aura son réseau communal de distribution d’eau potable. La ville a toujours été plus riche intellectuellement et financièrement que la campagne, donc plus précoce à l'évolution de notre société.

 

Il y a une quarantaine d’année, le 22 août 1958, en Côte d’Or, dans le canton de Pouilly-en-Auxois, le syndicat intercommunal de Thoisy le Désert est constitué pour alimenter une douzaine de villages qui n’ont pas, ou ont peu, de ressources en eau potable. L’interconnexion est née. En 2009, c’est une vingtaine de villages qui adhèrent au syndicat.

 

 

Au début, en 1961, une station de pompage est construite sur le captage de Bellenot et en 1965 c’est la source de Jeute à Créancey qui voit le jour, au pied des roches de Baume. En 1966 le château d'eau de Meilly-sur-Rouvres, et en 1969 celui de Châtellenot sont construits.

 

Les besoins en eau potable augmentent, le syndicat s’agrandit et bientôt la pénurie d’eau surgit. Le captage de Bellenot et la source de Jeute sont insuffisants pour alimenter la population surtout l’été et avec la zone artisanale ( hôtels, restaurants, … ) il devenait urgent de trouver une solution.

 

La solution adoptée fut de regrouper plusieurs collectivités pour exploiter l’eau du barrage de Chamboux. En 1976, le syndicat s'associe aux communes de Champeau. Pouilly-en-Auxois, Saulieu, Saint-Martin de la Mer, aux syndicats des communes d'Arnay-Ie-Duc, Liernais et Thoisy-la-Berchère, Villargoix. Le Syndicat mixte du barrage de Chamboux , près de Saulieu, est né et l'apport de l'eau de ce lac réglera les problèmes de manque d’eau.

 

Le syndicat assure la production, le traitement et la distribution de l'eau potable et c’est en 2002 qu’il s'est vu attribuer la compétence assainissement et permet aux petites communes d’avoir un assainissement collectif partiel. Environ 30 % des habitations sont connectées à l’assainissement collectif.

 

En 2009, le syndicat alimente en eau potable 2000 habitants en résidences principales  et  fournit 190.000 m3 par an aux particuliers et aux activités professionnelles.

 

Le syndicat fonctionne en affermage avec la SAUR depuis 1971. Un mariage de trente huit ans qui créé nécessairement des liens pas toujours heureux pour le citoyen contribuable.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de Jean Dossoy
  • Le blog de Jean Dossoy
  • : igepac en Bourgogne. Les actualités sur la gestion de l'eau et l'assainissement des communes de Bourgognne.
  • Contact

AVERTISSEMENT

Des publicités viennent s'incrustrer sur ce blog

sans mon autorisation

Jean Dossoy

Recherche Sur Overblog

Les 4 défis d'igepac

1/  La fourniture de l’eau doit être un service public et sa gestion financière doit être faite par la collectivité. 
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles.
 
3/  Pas de part fixe ( abonnement ).

4/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.

Forum : Archives

Liens