Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 09:02


Les 40 ans d'Eau & Rivières de Bretagne



Jean Claude Pierre

avec
Denis Cheissoux
CO2 mon amour - samedi 10 octobre 2009



Jean Claude Pierre, initiateur de Eaux et Rivières de Bretagne et créateur du réseau Cohérence ainsi que Nature et Culture, fait du développement soutenable sur le terrain.

 


Denis Cheissoux :

- Vous avez réussi à vaincre deux pollutions aux quelles on ne pense pas toujours, quelles sont-elles ?

 

Jean Claude Pierre :
 

- Les pires pollutions  sont dans la tête des Hommes.


L’une s’appelle l’indifférence. Je crois qu’il y a beaucoup de nos concitoyens qui sont les héritiers de Louis XV qui disait « Après nous, le déluge ». Cela veut dire que l’on se moque totalement de l’héritage que l’on va laissé à nos enfants.


La deuxième pollution peut-être encore plus tragique. Beaucoup de gens aujourd’hui se rendent compte que le système qui nous meut est mauvais : il ne laisse aucune chance à la planète ni probablement à l’humanité de vivre de manière apaisée ; c’est la résignation.

 

On voit des tas de gens qui comprennent que ce système est mauvais et qui se résignent … on n’y peut rien, … c’est la mondialisation, … c’est la financiarisation, … c’est Bruxelles.

Il nous faut absolument lutter contre ces phénomènes, on ne gagnera pas en exacerbant les peurs. »

 

_________________


Deux citations de Jean Claude Pierre :

« On est jamais sure de gagner les combats que l’on engage, mais on est sure de perdre ceux qu’on n’a pas le courage d’engager. »

« L’eau est un implacable miroir de notre société » 

 

Cette denière citation est une vérité vraiment partagée par Igepac qui peut servir de conclusion à cet article. 
               

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Dossoy - dans Notre société
commenter cet article

commentaires

GG 11/10/2009 17:13


Je partage entièrement cet avis : l'indiffèrence et la résignation sont une plaie de notre temps .Malgré tout il faut persévérer car un jour viendra où la mouche changera de coche .Pour cela l'être
humain en paye déjà le prix par des maladies dues aux pesticides ,nitrates, métaux lourds etc..


Jean Dossoy 12/10/2009 08:36


" Expliquez pourquoi depuis un demi-siècle les connaissances générales des individus ont progressé en même temps que leurs conforts de vie et qu'il en est de même pour l'indiffèrence et la
résignation. "

Un sujet du Bac pour notre cher philosophe régional,  notre patriarche Fanfan.

PS : il faudra demander un jour à Denis Cheissoux de l'invité pour une émission, Ag mon amour.

Jeannot


Présentation

  • : Le blog de Jean Dossoy
  • Le blog de Jean Dossoy
  • : igepac en Bourgogne. Les actualités sur la gestion de l'eau et l'assainissement des communes de Bourgognne.
  • Contact

AVERTISSEMENT

Des publicités viennent s'incrustrer sur ce blog

sans mon autorisation

Jean Dossoy

Recherche Sur Overblog

Les 4 défis d'igepac

1/  La fourniture de l’eau doit être un service public et sa gestion financière doit être faite par la collectivité. 
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles.
 
3/  Pas de part fixe ( abonnement ).

4/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.

Forum : Archives

Liens