Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 21:04

 

Dijon - L’argent de l’eau -

 

Détournement de fonds de 1 million 250 000 euros par an

 

 

Depuis le 1er janvier 2011, Véolia Propreté assure la collecte des ordures ménagères sur le grand Dijon ( 260 000 habitants ). Début 2012, le contrat Véolia Eau est maintenu avec en prime, non pas une baisse du prix mais un détournement de l’argent public de l’eau. Un million 250 000 euros par an c’est environ 6 € par habitant au service du bling-bling du prince local. Santini, patriarche de l’Eau de France, quitte le Sédif en contemplant les émules de sa politique, Rebsamen en tête, le sénateur-maire royaliste de DIJON. Les générations futures risquent de payer cher l’incompétence républicaine des « Papis sarkos & Co ». 

 

  

Un article d'Infos dijon :

 

" Dijon et Suez prolonge un mariage … durable

 

Le Grand Dijon et la Lyonnaise des Eaux ont prolongé le contrat qui les liait jusqu’en 2021. Il est en place depuis le 1er janvier. Une société va être créée entre le Grand Dijon et l’entreprise. Ses gains vont alimenter un fonds de solidarité, un fonds de développement durable et une fondation culturelle. Le prix de l’eau, lui, ne change pas.

 

Entre Dijon et la Lyonnaise des Eaux, ...

 

Pourquoi ce nouveau contrat ?

 

Cette renégociation trouve sa cause dans une raison technique, un arrêt du Conseil d’Etat, baptisé « arrêt Olivet ». « Il prévoit une « clause de revoyure tous les 5 ans », précise Jean-Louis-Chaussade. ...

 

  

Régie ou délégation de service public ?

 

Pour François Rebsamen, Sénateur-maire de Dijon, c’est la 2e solution qui est la meilleure est la moins coûteuse. La régie obligeant la collectivité à reprendre à son compte les employés de la Lyonnaise. Entraînant ainsi une hausse des coûts de fonctionnement. « Pour nous, la délégation de service public est une forme appropriée, à condition que la collectivité elle-même ait la possibilité de contrôler les objectifs que nous nous sommes fixés collectivement ». François Rebsamen jugeant ce comité de surveillance comme « une grande innovation ».

 

En précisant que derrière la société, il fallait aussi voir la naissance d’une « marque locale », qu’on imagine sur le modèle de Divia, créé avec son partenaire Kéolis.

 

( igepac : à Dijon l'eau coûte 50 % plus cher que chez la voisine, Beançon qui est en régie. Normal, à Besançon la municipalité est de gauche. ) 

  

Deux fonds et une fondation

 

Qui dit société dit, on peut l’espérer, gains. Ces gains, le Grand Dijon et la Lyonnaise ont déjà prévu les moyens de les réinjecter. A travers, en premier lieu la création d’un fonds de solidarité : « Nous avons voulu un acte de solidarité vers ceux qui ont des difficultés à payer leur facture d’eau. Il sera doté par Suez de 250 000 euros par an ».

 

Un 2e fond, tourné lui vers le développement durable, sera pourvu, toujours selon François Rebsamen, de 500 000 euros par an.

 

Enfin, les deux entités ont prévu la création d’une fondation culturelle. « Suez a aussi promis 500 000 euros par an », explique le Sénateur-maire de Dijon.

 

Ce type de contrat a déjà été proposé et signé par des villes australiennes de premier plan. Dijon est la première ville française à le mettre en place à son tour. "

 

L'article complet ici :

http://www.infos-dijon.com/article.php?sid=25644&thold=0

 

 

 

PS qui n'a rien à voir : à Dijon non plus, PS qui n'a rien à voir !

 

 

! HONTEUX !

    

!  Il n’est pas fier d’être bourguignon  !

   

 igepac descerne son premier château d'âne 2012

à DIJON

 pour sa gestion " citoyenne " de l'eau

 

ane_02.png

 

 
Repost 0
Published by Jean Dossoy - dans Tarifs de l'eau potable
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 00:32

 

En début d’année igepac publiait cet article, concernant la facturation de l'eau avec une forte part fixe :

http://igepac.bourgogne.over-blog.com/article-des-tarifs-de-1-a-109-le-metre-cube-d-eau-au-sie-de-l-arconce-en-saone-et-loire-2011-65751797.html

 

L’association locale reprend ce thème récurrent dans son dernier bulletin d’information



Publication de l’Association des usagers de l’eau et de l’assainissement et pour l’environnement - siège social : Volsin - 71220 Marizy

 

« SOURCE info - 4 ième trimestre 2011 »

 

Une tarification injuste de l’eau potable

 

Le mot du Président P. Bousseau de l’association

 

L’application d’un abonnement élevé et d’un tarif dégressif du m3 d’eau a pour conséquence de faire payer par les petits usagers l’eau consommée par les plus gros.

 

Cette tarification décidée par le comité du SIE de l’Arconce ( Syndicat Intercommunal des Eaux ), injuste et contraire à la recherche d’économie de la ressource, doit être revue.

 

La part fixe (l’abonnement) d ’une facture d ’eau distribuée par le SIE de l’Arconce est excessivement élevée et pénalise particulièrement les nombreux petits usagers (107,17 euros TTC pour 2011). De plus, la tarification dégressive du m3 d’eau en fonction du volume utilisé pénalise ceux qui font des efforts pour économiser la ressource en eau ou les nombreux foyers qui utilisent peu d’eau.

 

En effet, en 2011 l’usager qui a consommé 50 m3 a payé 4,24€ TTC le m3 et l’usager qui a consommé 1 500 m3 d’eau a payé 1,61 € TTC le m3 (1,55 € car il s’agit probablement d’une entreprise qui récupère la TVA)

 

ACE-1-nov-2011.PNG

 

 

Ainsi, un abonnement élevé et un tarif dégressif ont établi deux catégories d’usagers :

 

- De nombreux usagers utilisant chacun peu d’eau au tarif élevé ( une moyenne proche de 4,5 € ) ;

 

- Quelques usagers utilisant chacun un grand volume d’eau au tarif le plus bas ( proche de 1,5 € ).

 

Ce système de facturation injuste doit être modifié.

 

_______________________________

 

 

igepac : Une part fixe permet de faire ainsi des cadeaux aux entreprises artisanales, commerciales et agricoles. Une question choisie au hasard : « Y aurait-il des agriculteurs au Syndicat des Eaux de l’Arconce ? »

 

Le petit retraité, en dessous du seuil de pauvreté,

 finance le gros entrepreneur !!!

" Y sont vraiment fous ces gaulois " 

 

 

 

 

 

 

 

« Les gros cadeaux entretiennent une grande amitié »

Repost 0
Published by Jean Dossoy - dans Tarifs de l'eau potable
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:41

 

prix-eau-71400-autun-2010.PNG 

 

Rappelons que l'abonnement n'est rien d'autre qu'une taxe pour contribuer à une aide financiére destinée aux activités commerciales et industrielles locales dont font partie l'agriculture et l'hôtellerie par exemple. Voir ci-dessous les conséquences de l'abonnement sur le prix de l'eau.

 

Veolia prend pour référence 6 mois et 60 m3, ce qui n'est pas représentatif de la consommation des ménages qui est de moitié, mais permet de minimiser les coûts et de diviser par deux le pourcentage de l'abonnement. Pour une personne, sa participation au financement du soutien du marché local représente 38,27 % de sa facture d'eau !

 

 

 

eau-prix-autun.2010.PNG

 

 Des tarifs variant de 3 € à plus de 5 € le m3 à Autun.

 

C'est ainsi que la collectivité

vend à perte l'eau aux professionnels  !!!

 

Repost 0
Published by Jean Dossoy - dans Tarifs de l'eau potable
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 09:00

POLITIQUE ANTI-SOCIALE

 

Dans la série, " Pour qui travaille nos élus ",

un syndicat de Bourgogne parmi d'autres

 

71220-Marizy.PNG

 

 arconcey-eau-2011-03.PNG

 

Une information de l’Association des usagers de l’eau et de l’assainissement et pour l’environnement siège social Volsin - 71220 Marizy

 

Nouvelle tarification de l’eau du SIE de l’Arconce en 2011

 

- tarif HT de l’abonnement (part du syndicat + part SAUR) 101,58

 

- tarif HT du m3 (part du syndicat + part SAUR) 2011

1 à 40 m3 : 2,0557

41 à 1000 m3 :1,3421

plus de 1000 m3 :1,0047

 

Quels sont les usagers concernés :

 

Tranche de 0 à 40 m3/an

 

Dans la tranche de 0 à 40 m3/an se situe plus du tiers des abonnés (estimation base 2009).

Parmi ces usagers la variable “résidence secondaire” est peu sensible et la majorité vit probablement seul.

 

Tranche de 41 à 1 000 m3/an

 

Dans cette tranche se situe les autres usagers domestiques plus quelques entreprises utilisant jusqu’à 1 000 m3/an

 

Tranche au-delà de 1 000 m3/an

 

60 usagers (base 2009) sont concernés par cette tranche; il s’agit des entreprises artisanales et agricoles locales.

 

____________________________________________________

 

Il faudrait que les parlementaires responsables locaux interviennent avant que la " marmite explose ".

 

La suppression des abonnements ou parts fixes des factures d'eau est une évidence, à condition d'avoir réfléchi aux conséquences d'une politique médiévale : imposer un droit d'accès à l'eau potable, en France, au début du XXIième siècle. Ce droit, en Bourgogne atteint 250 € !!! sans la moindre goutte d'eau !!!

 

Même, un abonnement de 20 € n'est pas moral, c'est demander à de très faibles revenus ( nombreux à la campagne ) d'aider les professionnels locaux à payer l'eau moins chère. Ma voisine paye son mètre cube 7 € alors qu'un professionnel le paye 1€ 40. Elle paye son pain au boulanger qui vient lui livrer son pain à domicile le même prix que ce professionnel. Notre boulanger devrait donner des cours de gestion et de comptabilité aux élus du canton, à commencer par ceux de Vitteaux, M. Sauvadet en tête. 

 

Un constat évident, l'eau est une marchandise, un aliment vital que nous achetons, c'est  donc une précieuse marchandise qui doit être accessible à tous au même tarif, au moins dans une même collectivité. Les conflits d'intérêts entre élus, délégataires et partis politiques sont  souvent les résultats de cette poltique médièvale où l'argent et le pouvoir règnent en maîtres. Tant qu'il y aura des Hommes ... .

 

JD

Repost 0
Published by Jean Dossoy - dans Tarifs de l'eau potable
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jean Dossoy
  • Le blog de Jean Dossoy
  • : igepac en Bourgogne. Les actualités sur la gestion de l'eau et l'assainissement des communes de Bourgognne.
  • Contact

AVERTISSEMENT

Des publicités viennent s'incrustrer sur ce blog

sans mon autorisation

Jean Dossoy

Recherche Sur Overblog

Les 4 défis d'igepac

1/  La fourniture de l’eau doit être un service public et sa gestion financière doit être faite par la collectivité. 
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles.
 
3/  Pas de part fixe ( abonnement ).

4/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.

Forum : Archives

Liens