Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 00:05

Les principaux thèmes abordés lors de la conférence : VIE ET MORTS DES SOLS du 10 février 2011 qui a eu lieu à Quetigny (21)

 

L’un des objectifs de l’association Veille aux grains est de relayer les informations afin d’encourager l’agriculture biologique, c’est dans ce cadre qu’elle a organisé cette conférence.

 

Lydia et Claude Bourguignon ont créés leur laboratoire de recherche d’agronomie indépendant il y a 20 ans.

 

Lydia explique que la qualité des sols est l’affaire de tous, des agriculteurs, des collectivités et des consommateurs.

 

6000 ans d’agriculture ont entrainé la création de 2 milliards d’hectare de désert dont 1 milliard en 100 ans.

 

A l’origine la population était itinérante elle défrichait, cultivait quelques années et partait plus loin. La nature avait le temps de se régénérer. Ensuite la population s’est sédentarisée et cultivait toujours au même endroit épuisant la terre et entrainant l’apparition de mauvaises herbes.

 

L’utilisation des engrais, de l’irrigation provoque l’érosion des sols : 12 millions d’hectare par an.

 

L’irrigation avec l’eau des eaux souterraines pour avoir plus de rendement entraine avec l’évaporation le dépôt de calcaire et de sodium qui à terme nuit à la plante.

 

En 1950 en France nous perdions 10 tonnes de terre par hectare par an.

Aujourd’hui nous perdons 40 tonnes de terre par hectare par an.

Aux USA ils perdent 200T / Hectare/an.

 

L’activité biologique des sols agricoles français a chuté de 90% depuis 1900

5 millions ha de sol cultivés sont perdus chaque année du fait du développement des villes et la qualité des terres n’est pas prise en compte. Souvent les zones les plus fertiles sont sélectionnées par les promoteurs, la construction y est plus faciles, zones planes…

 

Les anciens villages étaient souvent construits sur les coteaux pour laisser les bonnes terres libres.

 

La France perd 1 département tous les 7 ans.

 

Nous cultivons 1.5 milliard d’ha pour 6.8 milliards d’habitants soit moins de 2500 m2 / habitant et pour se nourrir en Europe on utilise 6000 m2 /hab et aux USA 8000 m2 / hab.

 

Cela signifie que certaine population se nourrissent avec quelques m2.

1 milliard sont sous alimentés et 3 milliards sont carencés en 1 ou 2 aliments

Actuellement avec les catastrophes naturelles en Russie, en Australie … certains économistes estiment à moins d’un mois la réserve alimentaire sur la planète.

 

Les paysans sont devenus des agriculteurs puis des exploitants agricoles mais surtout des exploités des entreprises de pétrochimie. Avec les engrais les rendements ont été multipliés par trois mais avec dix fois plus d’utilisation d’engrais. Et maintenant les rendements arrivent aux bouts.

 

La dynamique de dégradation des sols :

 

Biologique : l’apport en engrais et l’irrigation accélère la destruction de la matière organique qui nourrit la faune

 

Chimique : Les éléments nutritifs se lessivent polluent les nappes et entraine l’acidification des sols

 

Physique : Le calcium étant lessivé dans les nappes il ne fixe plus le complexe argilo-humide : argilo charge négative et le calcium 2 charges positives ce qui va retenir l’argile. La perte du calcium entraine plus de charge positive donc l’argile n’est plus retenue ce qui engendre la mort physique des sols.

 

Les mauvaises pratiques agricoles des sols entraine l’érosion, les dégâts environnementaux (inondation), appauvrissement minéral des sous-sols, chute des rendements. Ainsi que la destruction de la faune des sous-sols, alors que les vers mélangent l’argile et l’humus et fait descendre l’humus au pied de la plante.

 

Et 90% des nappes sont polluées par les résidus de pesticides et de fongicides.

 

Une forêt capte 150 millimètre d’eau à l’heure et une terre cultivée ne capte que 1 millimètre d’eau par heure.

 

Fertilisation des plantes

L’atmosphère fournit 94 % de la matière sèche 3 atomes sont prélevés : C,O,H

 

...

 

La suite ici

http://creanceybiogaz.over-blog.com/

 

par Florence BB



Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Dossoy - dans Vivre autrement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean Dossoy
  • Le blog de Jean Dossoy
  • : igepac en Bourgogne. Les actualités sur la gestion de l'eau et l'assainissement des communes de Bourgognne.
  • Contact

AVERTISSEMENT

Des publicités viennent s'incrustrer sur ce blog

sans mon autorisation

Jean Dossoy

Recherche Sur Overblog

Les 4 défis d'igepac

1/  La fourniture de l’eau doit être un service public et sa gestion financière doit être faite par la collectivité. 
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles.
 
3/  Pas de part fixe ( abonnement ).

4/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.

Forum : Archives

Liens